À propos de nous

Sprenger Geigenbau est le plus ancien atelier de lutherie en Suisse. L’atelier a été fondé à Saint-Gall en 1917 de Fritz Sprenger. Il est maintenant dirigé en quatrième génération par Raffael Sprenger.

Depuis 1998, vous nous trouverez également à Berne, où vous serez conseillé et servi avec compétence par Daniel Kunzmann et Andreas Kürzi.

Grâce à sa longue tradition, Sprenger Geigenbau a constitué une impressionnante collection d’instruments et d’archets, ainsi qu’une expertise qui s’est transmise de génération en génération.

Fritz Sprenger

Le fondateur de notre atelier, Fritz Sprenger, est né à Arbon, dans le canton de Thurgovie en 1879. Il s’intéresse déjà pour la lutherie quand il est à l’école.

À 23 ans, il commence sa carrière sérieusement. En 1904, bien qu’autodidacte, il a construit quatre violons, dont le dernier attire l’attention du luthier zurichois J.E. Züst. Züst est tellement enthousiasmé par ce violon qu’il propose immédiatement à Fritz Sprenger un poste dans son atelier. Il travaille avec Züst depuis huit ans.

En 1917, Fritz Sprenger ouvre sa propre entreprise à Saint-Gall, à côté de la place du marché.

Dans sa vie professionnelle, il construit environ 70 violons dont un grand nombre sont encore joués et appréciés aujourd’hui. Il décède à Saint-Gall à l’âge de 57 ans.

Arnold Sprenger

Arnold Sprenger est né à Saint-Gall en 1912. Il suit sa formation de luthier dans l’atelier de son père Fritz. Ensuite, il passe quelque temps à l’étranger pour poursuivre sa formation.

 

Vers la fin de 1947, il passe l’examen fédéral Suisse de maître luthier. Au cours des années suivantes, il se spécialise de plus en plus dans la restauration et la réparation de vieux instruments.

 

Avec le soutien et la compétence d’Arnold Sprenger, l’industriel textile Rolf Habisreutinger construit sa célèbre collection de Stradivari, aujourd’hui la «Stradivari-Stiftung Habisreutinger». Beaucoup des instruments d’Antonio Stradivari de ce fondation passent par l’atelier d’Arnold Sprenger et sont restaurées et entretenues ici.

 

Arnold Sprenger préside l’Association Suisses des Maîtres Luthiers (aujourd’hui ASLA) pour plus de 20 ans. Il décède à Saint-Gall en 1992.

Christoph Sprenger

Christoph Sprenger représente la troisième génération de Sprenger Geigenbau. Il est né le fils d’Arnold Sprenger à Saint-Gall en 1946. Entre 1964 et 1968, Christoph fréquente l’école suisse de lutherie a Brienz. Après l’école, Christoph Sprenger poursuit ses études dans divers ateliers de lutherie.

En 1971, il commence à travailler dans l’atelier de son père. Après avoir réussi l’examen fédéral maître luthier, Christoph Sprenger se spécialise dans la restauration et la réparation de précieux instruments anciens.

En 1981, il reprend la direction de son père Arnold. Même après avoir repris l’atelier, Christoph maintient un échange constant avec des collègues professionnels du monde entier.

Christoph Sprenger est à la retraite. Cependant, sa connaissance très large et approfondie est toujours importante pour notre atelier. Son avis est souvent consulté pour l’expertise et les estimations.

Raffael Sprenger

Raffael Sprenger, le fils de Christoph Sprenger, est né en 1976. De 1997 à 2002, il fréquent la célèbre école de lutherie de Crémone. Dans la «ville du violon» la plus traditionnelle du monde, où l’esprit de Stradivarius, Guarneris et Amatis se ressent encore, il jette les bases de son travail dans l’atelier traditionnel de Sprenger Geigenbau.

 

Afin de se spécialiser dans la restauration d’instruments à cordes, il approfondit ses compétences dans des ateliers à Berne et à Saint-Gall, avant de passer à des ateliers renommés à Londres et en Allemagne. Depuis l’été 2005, il travaille à l’atelier de Saint-Gall, qu’il reprend en 2012.

 

Grâce à ses séjours de longue durée à l’étranger, Raffael a d’excellents contacts avec des luthiers jeunes et renommés du monde entier. Ces contacts sont un excellent ajout à l’expérience existante de Sprenger Geigenbau.

 

Raffael Sprenger était membre du comité de l’Association Suisse des Luthiers et Archetiers (ASLA). De plus, il était expert et membre du jury lors d’un examen fédéral pour le maître luthier.